guadeloupe
info locale

Affaire Dominique Panol : la toute dernière dispute avec Terrence

faits divers
Terrence, le fils de Dominique Panol
Terrence, le fils tué de Dominique Panol
Depuis hier après-midi, Dominique Panol est au commissariat de Pointe-à-Pitre, il a tiré sur son fils Terrence, 18ans. Celui-ci a été mortellement atteint.

Tensions entre père et fils

Le drame s’est passé vers 13h30, le jeune Terrence aurait menacé son père avec un coutelas, la tension entre les deux hommes était palpable. A tel point que la compagne de Dominique Panol a contacté les forces de l’ordre.
 

Père absent ? 

Depuis 3 mois, le jeune Terrence était venu vivre chez son père. Mais apparemment ni l’un, ni l’autre ne se comprenaient. A tel point que bien souvent, des tensions, des disputes éclataient. Dominique Panol aurait finalement refusé d’héberger son fils, le poussant dehors. Le jour du drame, en fin de matinée, une nouvelle dispute séparait les deux hommes. Assez violente pour qu’une première fois, les forces de l’ordre soient sollicitées. Elles sont reparties, convaincues qu’il ne s’agissait que d’une dispute familiale.Axel Lafleur, le frère de Terrence accuse : "Mon frère cherchait à rencontrer son père". Il précise : "C'est quoi ce pays où les enfants ne voient pas leur père, où ils n'ont personne pour les éduquer, pour leur montrer l'autorité". 


La toute dernière dispute

Les forces de l’ordre reparties, les choses ne se sont pas pour autant apaisées entre le père et le fils qui ont continué à s’entre déchirer. La dernière dispute a dégénéré dans un bain de sang : le jeune Terrence se serait présenté devant son père avec un coutelas, le menaçant de mort. Il l’aurait déjà fait à plusieurs reprises durant ces derniers mois. Certainement excédé, le père a atteint son fils d’une balle dans l’abdomen, la balle a été mortelle.


Dominique Panol

L’artiste Dominique Panol est depuis en garde à vue au Commissariat de Pointe-à-Pitre. Une garde à vue qui sera certainement prolongée. Les voisins de la maison du chanteur, à Saint-Félix, au Gosier, ne comprennent pas le drame, pour eux, la famille Panol était « calme et sans histoire ». 
Regardez le tout premier reportage sur les lieux, réalisé par Patrice Gonfier et Ludovic Gaydu :
DMCloud:66281

 

Publicité