guadeloupe
info locale

22 mesures pour lutter contre la délinquance

politique
Marcelle Pierrot  conférence de presse
©eu
La Préfète Marcelle Pierrot a présenté 22 mesures de lutte contre la délinquance ce matin. Un plan marqué par l'accentuation de la présence des forces de l'ordre sur le terrain.

Renforcement et coordination

La Préfète de Région a présenté, ce mercredi, son plan de lutte renforcée contre la délinquance en compagnie d’élus locaux et des représentants des forces de l’ordre. Un plan de lutte de 22 mesures regroupées en 4 axes majeurs:
- le renforcement des forces de l’ordre dans les zones sensibles
- la lutte contre l’économie souterraine
- la lutte contre les bandes armées.
- la prévention de la délinquance avec l’aide des collectivités locales.


Symbiose

Ce plan d’action vise à résorber le phénomène de violence que connaît le département. Des faits de violence qui sont  devenus plus violents et plus fréquents.
La Préfète de Région a rappelé que la priorité immédiate est donnée au renforcement des forces de l’ordre sur le terrain.Mais la nouveauté se situe sur le mode de travail. Désormais, toutes les composantes de la police travailleront en symbiose. 
L'objectif est de réduire ce sentiment d'insécurité et d'assurer la tranquillité de la population guadeloupéenne.

La Préfète Marcelle Pierrot répond à Colette Borda :

pierrot


Une implication de tous

La réponse à la délinquance  n’est pas que policière”, souligne Marcelle Pierrot. Dans ce nouveau plan d’action, les collectivités locales prendront une place importante dans ce combat contre l’escalade de la violence. Les mairies auront à charge de développer des comités locales de surveillance, favoriser le développement d’initiatives avec les partenaires locaux.
Un discours que partage le Président du Conseil Général Jacques Gillot: “pour réduire ce phénomène  de violence,  cette mutualisation est nécéssaire”.

Jacques Gillot au micro de Colette Borda :

gillot délinquance


Le Conseil Régional se met également en bataille pour enrayer la délinquance. Jocelyn Sapotille, vice- président de la chambre régionale a annoncé un budget de 2 millions d’euros pour aider les municipalités à s’équiper d’un système de vidéosurveillance. Une enveloppe qui permettra également de former et d’équiper les policiers municipaux.
Au delà de la répression, un travail d’éducation et de formation doit être fourni. C’est dans ce cadre que “les parents, les associations, le corps enseignant ont un rôle à jouer” selon le député-maire Eric Jalton.

Ce plan de lutte est d'application immédiate. Il faudra attendre la fixation des premières réunions de la mise en oeuvre  de ce plan pour voir les effets escomptés. 
Evolution des chiffes de la délinquance
 Voici les chiffres de la délinquance de juillet-juin 2012/2013 par rapport à juillet- juin 2011/2012:
- Atteintes volontaires à l'intégrité physique: + 14,9%
- Atteintes aux biens:+ 5,8%
- Grande criminalité: + 22,2%

Et délinquance générale: + 7,2% (1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012)
- Vols à main armée:+13,8%(1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012)
Publicité