guadeloupe
info locale

Carburants : Les 7 stations réquisitionnées mercredi 5 février

société
Queue dans une station d'essence
©catherine le pelletier
Le mouvement de grève entamé le jeudi 30 janvier 2014 par les gérants de stations service se poursuit. L’ensemble du département est touché. Mercredi les stations-service seront fermées, à l’exception de celles réquisitionnées entre 8h et 12h par la Préfecture.
La Préfète de région, Marcelle PIERROT, comprend la gêne occasionnée pour la population par une telle situation. Elle rappelle que les gérants des stations service ont obtenus de réelles avancées dans la concertation conduite par le Gouvernement.
A leur demande, lors des négociations conduites à l’échelle interministérielle, des modifications ont été apportées au projet initial d’arrêté de méthode.

Marcelle Pierrot lance un appel aux gérants en leur demandant de considérer favorablement les modifications apportées à cet arrêté de méthode et de reprendre leur activité afin de ne pas pénaliser la population et l’activité économique du département.
En attendant, la liste des stations service réquisitionnées de 8h00 à 12h00 le mercredi  5 février 2014, est établie comme suit :
 

En Basse-Terre

Bouillante, TOTAL Bourg                                                             
Petit-Bourg, TOTAL Arnouville                                                  
 

En Grande-Terre

Abymes, TOTAL Dothémare                                                      
Gosier, TOTAL Labrousse                                                
Morne-à-l’Eau, TOTAL Blanchet                                                           
Anse-Bertrand, VITO Rue de la Chapelle                                            
 

A Marie-Galante

Capesterre de Marie-Galante, VITO Vidon                                                                
 
La Préfète invite la population à privilégier le co-voiturage. L’accès à ces stations-service se fera sous le contrôle des forces de l’ordre, et  sera strictement réservé aux véhicules prioritaires, élargis aux taxis. Tous doivent être munis des pièces justifiant leur qualité.
 
La Préfète rappelle par ailleurs, que la vente de carburant en jerrican est strictement interdite.
 
Publicité