publicité

Ligue Antilles Foot, la Gauloise rejoint le CSM en finale

Deux buts partout entre l’Etoile et la Gauloise à l’issue du temps réglementaire. Après le 1 partout à Basse-Terre au match aller, c’est la Gauloise qui se qualifie grâce aux deux buts qu’elle inscrit à l’extérieur.

© Gérard Guillaume
© Gérard Guillaume
  • Julien Babel
  • Publié le , mis à jour le
« Pas le match du siècle » diront les spectateurs. Pourtant l’envie de jouer y était. Du côté des mornaliens par deux fois on a su prendre l’avantage. Et du côté basse-terrien, par deux fois on est revenu au score.


Le fil du match

C’est Thomas Banal qui ouvre la marque pour les hommes de Jocelyn Angloma. Dominique Mocka égalise. Puis nouvelle donne, l’Etoile prend une seconde fois l’avantage par Kévin Anatole. A la mi-temps, l’Etoile mène 2 -1 avant d’être à nouveau rejoint en seconde période par la Gauloise, grâce à Mocka, encore une fois, mais sur pénalty


Grosse bagarre

Si le jeu n’était pas forcément a l’image de ce que peuvent fournir les équipes, malgré 4 buts, il est à déplorer une bagarre générale comme bien souvent partie d’un « rien ».
Le ton monte à un moment du jeu entre Teddy Bacoul de l’Etoile et Willy Laurence de la Gauloise. C’est alors que par effet de contagion ou pour on ne sait quelle autre raison, les autres joueurs entrent dans la danse...Au lieu de prendre la voie de l’apaisement. A la clé deux cartons rouges. Bacoul et Laurence sont sanctionnés.
Ecoutez la réaction de Jocelyn Angloma sur le résultat du match et ses débordements :

Jocelyn Angloma demi finale laf

(Propos recueillis par Daniel Marius)

Jean-Yves Vadimont, l’entraîneur de la Gauloise est satisfait de la qualification, mais partage l’avis de son confrère sur le reste :

Jean-Yves Vadimon

(Propos recueillis par Daniel Marius)


Une finale privée de deux "cadors"

Le 30 avril la finale régionale opposera donc la Gauloise au CSM.
Le carton rouge de Teddy Bacoul, hier, est un coup dur pour la Gauloise, car ce joueur est à coup sûr un élément important du dispositif basse-terrien. Pour la finale, le CSM sera également privé d’un de ses meilleurs joueurs, Ludovic Gotin, sous le coup d’un carton rouge pourtant décrié par les deux camps a la fin de la rencontre contre l’USR mardi.

Le vainqueur de la finale régionale s’envolera pour la finale interdépartementale du 31 mai en Martinique.

Sur le même thème