Facebook veut séduire les entreprises... jusqu'en Guadeloupe

économie
Alexandre Ventadour, directeur clientèle à Facebook France, interrogé par Franck Aristide
Robert Procida de la CCI des îles de Guadeloupe (à gauche), Johanna Pierre-Justin et Alexandre Ventadour, directeur clientèle Facebook France ©Olivier Lancien
Alexandre Ventadour, directeur clientèle chez Facebook France est dans le département. Il a répondu positivement à l'invitation de la CCI des îles de Guadeloupe. Il va participer a une conférence à destination des chefs d'entreprises de l'archipel: "l'apport des TIC sur le chiffre d'affaire". 

Le thème va intéresser plus d'un manager: l'apport des technologies de l'information et de la communication sur les chiffres d'affaires de ces petites et moyennes entreprises, voire aux plus grosses. Une conférence qui se tient ce mardi après-midi à l'antenne de Basse-Terre de la chambre de commerce et d'industries de l'archipel. Alexandre Ventadour, ce “partner manager” Facebook France, d'origine martiniquaise, va même y animer un atelier sur augmenter son chiffre d'affaire grâce à l'outil digital”.

La société de Mark Zuckerberg, on le sait, n'a pas de limite. Désormais une entité mondiale, elle veut séduire les chef d'entreprises. Pour les responsables de la marque au “F” bleu, les nouveaux marchés vont désormais s'orienter vers ces dirigeants. Fort de son succès auprès des particuliers, sa force de frappe n'est plus a démontrer : dans un premier temps elle offre à ces décideurs la possibilité de se faire connaître grâce au réseau social. Ensuite des solutions plus ciblées, comme des bandeaux publicitaires en fonction des centres d'intérêts de chaque internaute peuvent être proposée. En termes techniques c'est du marketing digital. Une chose est certaine : “les réseaux sociaux font vendre” selon plusieurs spécialistes.

 

Alexandre Ventadour, directeur clientèle à Facebook France, interrogé par Franck Aristide

 

Une conférence organisée en partenariat avec des étudiants guadeloupéens

Cette première conférence en Guadeloupe, cette année, pour Alexandre Ventadour, va permettre de capitaliser et d'offrir des débouchés pour son entreprises. Les chiffres sont là : en Guadeloupe et Martinique et Guyane Facebook représente 400 000 internautes réguliers et assidus. La Guadeloupe a elle seule représente plus de 200 000 détenteurs de pages personnelles. Les Antilles : un marché à conquérir. Le taux de pénétration aux Antilles est de 50%, légèrement mieux que l'hexagone. La “petite start-up” de Mark Zukerberg espère bien exploiter ce filon.

L'organisation de cette conférence est à souligner. Elle est née d'un partenariat entre la CCI des îles de Guadeloupe et les étudiants du pôle Guadeloupe de l'IUT de Kourou, installé à Saint-Claude. Qui mieux que ces étudiants en technologies pour aider à l'organisation selon la coordonatrice de la manifestation Johanna Pierre-Justin, maître de conférence à l'IUT.

Une belle occasion aussi pour ces futurs spécialistes de rencontrer Alexandre Ventadour. L'homme est une véritable star dans le monde antillo-guyanais des TIC. Il a débuter ses études en Martinique, par un BTS dans le marketing buisiness. Il a poursuivi son cursus universitaire dasn l'hexagone avant d'intégré la filiale française d'une première “big trust digital” américaine : yahoo. Il a intégré facebook, il y a un peu plus de 4 ans.

Facebook une force de frappe aussi puissante que google, une autre big trust de la Silicon Valley, son chiffre d'affaire 2014 a atteint un nouveau record près de 13 milliards de dollars, et Mark Zukerberg n'entend pas s'arrêter en si bon chemin.