guadeloupe
info locale

Départementales: EKO Zabym et le GUSR signent un accord politique sur le long terme

politique
Elections Départementales à Mayotte. 22 et 29 mars 2015
La reconfiguration du paysage politique de la Guadeloupe est lancée. Les résultats du premier tour des départementales ont donné un avantage à la fédération guadeloupéenne du P.S. Le GUSR a décidé de réagir. Un accord politique a été signé avec EKo Zabym, le groupe d’Olivier Serva. 

Les termes sont simples les deux formations politiques se soutiennent mutuellement à l’occasion de ce 2ème tour des départementales de dimanche.

EKO Zabym va porter assistance à Laisely Edom Parat et Dominique Théophile du GUSR dans le 2ème canton des Abymes face à Fabert Michely et Elianne Guiougou Firpion de la majorité municipale de la ville conduite par Eric Jalton. Et vice versa dans le 3ème canton de la Guadeloupe, toujours aux Abymes, le GUSR va soutenir Alain Faraux et Daniette Sylvestre d’Eko Zabym face aux socialistes Josette Borel Lincertin et Louis Galantine.


Des négociations en toute discrétion et à longue échéance

La stratégie est plus large. Les deux groupes visent les élections régionales de décembre prochain. Le socle de gauche a rejeté le GUSR, il faut donc trouver, pour le parti de Guy Losbar, un allié de poids. La ville des Abymes est la plus peuplée de l’archipel. Elle est une place incontournable pour qui veut conquérir la collectivité régionale. C'est aussi une stratégie plus locale, à plus longue échéance. Eko Zabym et Olivier Serva espèrent remporter la mairie détenue jusqu'ici par un adversaire politique le socialiste Eric Jalton. En mars 2014, aux municipales, une première tentative s'est soldée par un échec. Les électeurs de la ville des Abymes ont renouvelé Eric Jalton à la tête de la municipalité. 

Un accord politique entre Eko Zabym et le GUSR qui pourrait bien redoubler la fureur de l'édile Abymien. Il s'est personnellement impliqué dans la campagne des départementales. Une stratégie politique de Guadeloupe Unie Socialisme et Réalités qui risque aussi de contrarier les responsables de la fédération socialiste.

 

Communiqué de presse commun pour Eko Zabym et le GUSR

 

Publicité