guadeloupe
info locale

Mobilisation générale contre les sargasses

environnement
Algues Sargasses
Un fonds d'urgence à été mis en place afin d'aider les communes à lutter contre les sargasses... En attendant, les conséquences sur la faune aquatique se font sentir, tandis que les agriculteurs profitent de cet engrais venu de la mer. 


Ce matin, a eu lieu, à la préfecture de Basse-Terre, une réunion regroupant l'Etat, le Département, la Région et les communautés d'agglomération, afin de trouver des solutions au problème Sargasses. 

Réunion sargasses
©r. lami

Des mesures pour lutter contre les sargasses

Il s’agissait d’une réunion de mobilisation générale au regard de la situation que connaît actuellement le département. Plusieurs annonces ont été faites par le Préfet, Jacques Billant afin de conforter l'action des communes. Selon le représentant de l'Etat, "les communes sont en première ligne, mais elles ne peuvent et ne doivent agir seules". D'où un appel à la solidarité lancé. D'abord aux communautés d'agglomération... Les communes bénéficieront donc de tous les moyens dont dispose la collectivité, afin de procéder au ramassage, au transport et au stockage des sargasses. 
Enfin, la mise en place d'un fonds d'urgence a été décidée. Il va être alimenté par l'Etat, le Département, la Région et les communautés d'agglomération. Les collectivités mettront à disposition des communes des moyens humains, notamment. La constitution de brigades de l'environnement a été évoquée. De plus, l'Etat lancera et financera à 90% des contrats aidés, toujours dans le cadre de la lutte contre les sargasses. 
Des prestations de nettoyage qui pourront également être honorées par les entreprises et sociétés de l'archipel. 
 

Aubaine pour l'agriculture ?

Désagréments pour les uns, aubaine pour les autres... Certains agriculteurs saint-franciscains s'intéressent de très près à cette nouvelle matière première. Ils y voient un amendement naturel peu coûteux pour leurs champs. Serait-ce une nouvelle utilisation des sargasses ? Réponse avec Guillaume Desmalles et Cédric Métairon.


La faune aquatique en danger

Toutefois, les professionnels du monde marin sont inquiets... L'impact écologique est tout simplement catastrophique. Principal danger : le renouvellement des populations de poissons et de tortues marines. 
 

 

Publicité