L'Eau, le très précieux liquide en Dominique

caraïbes
La Dominique veut remettre en état son réseau d'eau potable
Des canalisations détruites à Grand-Baie (sud de l'île) après le passage de la tempête Ericka ©Olivier Lancien
Dix jours après le passage de la tempête tropicale Erika, l'eau est une priorité pour le gouvernement de l'île de la Dominique. Plusieurs villages ont été dévastés, les réseaux d'adduction ont été détruits. L'eau dans ces régions n'est plus potable. 
L’eau potable un enjeu capital pour l’île de la Dominique. Plusieurs villages du pays sont coupés du monde et l’approvisionnement en eau est difficile.
Roosvelt Skerrit, le Premier ministre de la Dominique a bien conscience que l’eau est un enjeu capital, voire diplomatique.
Une frégate de la marine Royale du Royaume Uni de Grande Bretagne est à quai à Roseau. A son bord une centaine de marin, qui a pour préoccupation la mise en place d’un système temporaire d’adduction en eau potable dans plusieurs villages sinistrés.

 

La Marine Royale Britannique met en service deux stations temporaires d'eau

Le 1er Ministre de l'île de la Dominique sur le dossier de l'eau
Roosvelt Skerrit, le 1er ministre de la Dominique, à l'occasion de sa traditionnelle conférence de presse (tous les soirs) post Erika ©Olivier Lancien

La Pirac de la Croix Rouge, à la quête de l'eau

Les Britanniques sont au Nord Est, principalement à Marigot et à Wesley. La pirac, la plateforme d’intervention régionale Amérique Caraïbes de la Croix Rouge internationale, et l’autorité nationale de l’eau sont eux, dans le sud de l'île, principale région touchée. Les deux organismes mettent sur pied, là aussi, des solutions temporaires.

La Pirac en mission de reconnaissance pour l'eau



L'aide internationale envoie des bouteilles d'eau
Un voilier qui s'apprête à partir vers l'île de la Dominique avec des denrées et des produits de première nécessité, et l'eau est le principal soucis. ©Olivier Lancien

Des messages publicitaires et d’information sont lancés par les autorités Dominiquaises. Dans plusieurs villages sinistrés, il ne faut pas consommer le précieux liquide sans traitement préalable. Des plaquettes de comprimés de purification de l’eau sont distribuées. Un comprimé pour 2 litres d’eau.

Voir aussi :