Le dépistage du Cancer du sein thème privilégié "d'Octobre Rose 2015"

santé
Octobre Rose
©France Bleu
C’est le cancer le plus fréquent chez les femmes, 1 sur 8 seront diagnostiquées dans leur vie. Le cancer du sein tue 11.900 personnes par an en France. Pour cette nouvelle édition, du 1er au 30, Octobre Rose insiste à nouveau sur le dépistage.
Des centaines d’événements sont au programme de cet Octobre Rose 2015, partout en France. Les associations, les professionnels de santé se mobilisent comme chaque année pour aller à la rencontre des femmes et leur répéter les bons réflexes contre le cancer du sein, les pousser au dépistage. À cette occasion, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, a d’ailleurs annoncé la prise en charge à 100% des examens de dépistage des femmes les plus exposées.
 
Une concertation sur le dépistage
 
La ministre veut aussi lancer une grande concertation sur le dépistage, seul outil efficace contre le premier cancer féminin de France. Car 49.000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année alors que détecté suffisamment tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10… Il faut donc se faire dépister même si on ne sent pas de boule dans le sein. Et pour cela, il suffit de contacter son médecin généraliste qui vous expliquera la démarche à suivre.

A voir aussi le reportage de Paul-henri Schol et Cédric Métairon :

Les chiffres et les actions en Guadeloupe
17 000 femmes, de 50 à 74 ans, se font dépister du cancer du sein, chaque année, en Guadeloupe.
Et parmi ces femmes, 70 à 80 cancers du sein sont diagnostiqués. La prévalence de cette maladie est moins élevée, chez nous, que dans l’Hexagone.
L’opération « Octobre Rose » est l’occasion de rappeler à quel point il est crucial, pour les femmes de plus de 40 ans, de se faire systématiquement dépister.