publicité

Le Ventôse intercepte 1,6 tonne de drogue

La frégate de surveillance Ventôse vient de réussir deux nouvelles interceptions de drogue en trois jours, soit au total 1,6 tonne de stupéfiants.

© FAA
© FAA
  • Eric Stimpfling
  • Publié le

La première opération a été réalisée dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre 2015 avec la prise d’un Go Fast faisant route vers la Guadeloupe. Lors de son action, la frégate a bénéficié du soutien d’un avion de patrouille maritime CP 140 Aurora des forces armées canadiennes, déployé à Fort-de-France pour participer aux opérations internationales de lutte contre les trafics de stupéfiants dans la Caraïbe. 33 ballots de drogue ont été saisis par la frégate pour un poids de près de 800 kilogrammes de marijuana.

La seconde interception a été réalisée le 3 octobre au matin. 808 kilogrammes de cocaïne pure ont été trouvés à bord du Sequoyah. Ce voilier battant pavillon américain avait été identifié et signalé par les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED) via l’agence interministérielle de lutte contre le narcotrafic aux Etats-Unis (JIATF-S). Avant son interception, le navire de plaisance a été pisté par le CP 140 Aurora des forces armées canadiennes et un Falcon 50 de la Marine nationale.

La drogue récupérée a été remise à l’antenne Caraïbes de l’OCRTIS pour destruction. Les 7 présumé narcotrafiquants ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête judiciaire, placée sous l’autorité du procureur de la République de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France.

7,8 tonnes de drogue ont été interceptées en mer depuis le début de l’année par l’action conjointe des services français positionnés dans la zone maritime Antilles.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play