publicité

Les dégâts de l'après sécheresse

Si les pluies tant attendues ont fini par arriver, les agriculteurs sont loin de crier victoire. Ils font plutôt la grimace en ce moment. Et pour cause. l'absence de variations de températures en ce moment, altèrent gravement la croissance de leurs productions

  • E. Stimpfling et E. Gire
  • Publié le , mis à jour le
Salades rabougries, tomates atrophiées, les maraîchers de la Guadeloupe font grise mine. Certes, ils attendaient la pluie et elle est arrivée. Les nombreuses ondes tropicales et les averses ponctuelles ont progressivement atténué la sécheresse de la terre. Pour autant, ils ne sont pas sortis d'affaire. Désormais, ils ont à faire face à un adversaire encore plus imparable : l'absence de variations de températures

HONORE KICHENASSAMY MARAICHER MEMBRE DE LA FDSEA

Et c'est partout pareil. A Saint François où beaucoup de terres sont plantées en tomates et en laitues, la récolte s'annonce déjà très maigre. 
 

ROSAN ANONMOUTOU MARAICHER DE SAINT FRANCOIS

Ce mal, il va falloir le prendre en patience parce que pour l'heure, aucun bon présage ne s'annonce au grand dam des maraîchers

 

ERIC STIMPFLING GUADELOUPE 1ERE
© E. Stimpfling
© E. Stimpfling

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play