L'arrêté de catastrophe naturelle a été signé par le préfet

agriculture
Le préfet vient de signer l’arrêté de reconnaissance de calamité agricole, pour l’ensemble de la Guadeloupe, à la suite de la sécheresse exceptionnelle qui a sévi sur l’archipel entre avril et août. Une mesure qui fait suite à la décision, la semaine dernière, de la ministre des Outre-Mers, d’activer le Fonds de secours, pour indemniser en partie les pertes subies. Rappelons que toutes les filières végétales et animales sont touchées. Les agriculteurs sinistrés doivent adresser, avant le 8 janvier 2016, leur demande individuelle d’indemnisation, au groupement de producteurs dont ils sont adhérents, ou à la Chambre d’agriculture, s’ils ne font pas partie d’une organisation professionnelle.