Grève dans l'Education Nationale

social
Les cours risquent d’être fortement perturbés, ce lundi, et certains établissements scolaires pourraient même être fermés. L’intersyndicale de l’éducation appelle à une grève de 24 heures reconductible, pour protester contre la suppression de 35 postes d’enseignants dans le second degré, à la rentrée de septembre 2016, et aucune création dans le primaire (à l’exception de Saint-Martin, qui obtient cinq postes). Les syndicats, soutenus par les deux fédérations de parents d’élèves, demandent la venue d’une délégation ministérielle, afin de constater les besoins réels de notre académie, pour permettre la réussite des élèves (même si les effectifs sont en baisse, comme l’explique le rectorat). Des rassemblements sont prévus à 9h ce matin devant les établissements, puis devant le siège du rectorat à Dothémare aux Abymes.