De la prison ferme pour les importateurs illégaux de lambis

justice
Pas de circonstances atténuantes pour les époux Beausir qui attendaient le verdict du tribunal de commerce de Pointe-à-Pître, dans l'affaire où ils étaient accusés d'avoir importé du lambis illégalement en Guadeloupe. Deux ans de prison ferme pour le mari, un an avec sursis pour la femme. Les deux époux devraient faire appel de cette décision, leur avocat ayant souligné des vices de procédures et surtout, le fait que l'hypermarché où les lambis ont été vendus, n'a pas été inquiété.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live