Le Zika, préoccupation commune de l'Etat et des citoyens

zika
L'ARS contre le Zika
Le virus Zika n'en finit plus de préoccuper les autorités sanitaires. Réunion d'urgence hier matin, à Paris avec la Ministre de la Santé et des élus d'Outre-mer.
La ministre de la Santé a fait le point hier à Paris sur l’épidémie de zika dans les départements français d’Amérique, en présence des élus de Guadeloupe et Martinique. Près de 2 300 cas ont été enregistrés à ce jour en Martinique, 245 en Guyane, 10 en Guadeloupe et un à Saint-Martin. Deux cas de syndrome neurologique de Guillain Barré (qui peut entraîner des paralysies) ont été pris en charge. L’un d’entre eux est toujours en réanimation au CHU de Fort de France. Par ailleurs, 20 femmes enceintes ont été infectées par le virus (en Martinique et en Guyane), aucun en Guadeloupe. « Ces femmes font l’objet d’un suivi renforcé, mais aucune malformation (du fœtus) n’a été détectée à ce jour », a précisé Marisol Touraine.

Voir : 

Dans le même temps, l'OMS a déjà déclenché un état d'alerte au niveau mondial. Mais l'inquiétude est encore monté d'un cran, puisqu'aux Etats unis, on soupçonne fortement des cas de contamination par voies sexuelles. Des vérifications sont en cours, notamment autour d'un cas précis

Voir : 

 

Au Conseil départemental, on prend la menace d’épidémie de zika très au sérieux. Une campagne de prévention et d’information est lancée, pour inciter à l’élimination des gîtes larvaires de moustiques, avec comme cibles prioritaires les sites qui reçoivent des femmes enceintes ; c'est-à-dire les CLASS (Centres Locaux d’Action, de Santé et de Solidarité) de toutes les communes de Guadeloupe. Le Département alerte aussi tous les personnels de santé : médecins, sages-femmes, infirmières et puéricultrices. 
Sur le terrain, l'ARS multiplie ses interventions, mais ces informations et ses recommandations ont elles été suffisamment entendues et comprises par la population? Exemples choisis, dans un quartier de Pointe à pitre.. 

Voir : 

 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live