Réservistes sanitaires contre le Zika

santé
Les réservistes sanitaires sont mobilisés pour renforcer la lutte contre le zika aux Antilles-Guyane. Un arrêté du gouvernement, en date du 28 janvier, a été publié hier au Journal Officiel. La réserve sanitaire renforce ainsi depuis le 6 février et pour une durée de trois mois, les services de lutte contre le moustique vecteur du virus, et les services de soins. Cette réserve, créée en 2007, est composée de professionnels de santé et d’étudiants de filières médicales ou paramédicales, tous volontaires, formés à l’urgence sanitaire et mobilisables en cas de catastrophe sanitaire. L’arrêté ne précise pas combien de réservistes sont ainsi mobilisés contre le zika.