publicité

Les 29èmes semaines d’information en santé mentale ont débuté ce lundi

Des journées d'information qui se déroulent jusqu’au 25 mars. Cette manifestation, qui revient chaque année depuis 1990, est l’occasion de sensibiliser et d’informer le grand public sur la question de la santé mentale.

  • P.Pétrine
  • Publié le , mis à jour le
Durant ces deux semaines, de nombreuses manifestations sont prévues pour mieux faire connaître les différentes pathologies. Selon une étude, 20 % de la population guadeloupéenne souffrirait de dépression, et 1 enfant sur 5 aurait des troubles de santé mentale, d’où le thème choisi cette année : « parentalité et enfance ».

Ibrahim Aboud médecin chef de pôle de l’Etablissement public en santé mentale de la Guadeloupe

En Guadeloupe,  il existe depuis le 1er janvier dernier une structure unique de prise en charge des personnes qui souffrent de ces troubles : l’E.P.S.M. l’établissement public en santé mentale de la Guadeloupe à Saint-Claude est le fruit de la fusion du centre hospitalier de Montéran et de l’unité du CHU de Pointe a Pitre. Parmi les pathologies les plus fréquentes : la dépression

Pascal Pétrine Guadeloupe La 1ère

Les journées de la santé mentale sont aussi l'occasion pour la direction de l'Etablissement Public de Santé Mentale, d'inaugurer un de ces nouveaux sites, l'hôpital de jour couplé au Centre Médico-psychologique. Il est à Sainte Rose
NOUVELLE STRUCTURE D ACCUEIL POUR LA SANTE MENTALE
Voir aussi :
DR MICHEL EYNAUD PDT COM MED MONTERAN
Pour connaître le programme de toutes les manifestations rendez vous sur www.ch.monteran.fr ou www.Ars.guadeloupe.santé.fr
Il existe aussi une page facebook : Santé mentale en Guadeloupe

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play