guadeloupe
info locale

5 ans après le meurtre de Malick Bégarin, ses parents toujours en quête de réponses

société
Parents de Malick Bégarin
©Cédric Métairon
Il ya 5 ans, le jeune Malick Begarin était tué. A ce jour, le meutrier reste introuvable. Un collectif, autour de la famille et ses proches, vient de voir le jour, avec un espoir : que toute la lumière soit faite sur ce drame. Le collectif était devant la presse ce matin.
Le 20 février 2013, Malick Bégarin, 22 ans, était tué, poignargé, non loin de l'église de Cadet, à Sainte-Rose... A quelques centaines de mètres de chez lui. 
5 ans après, l'enquête est au point mort. Le dossier a été clos par la justice. Et depuis, les parents du jeune homme demandent des réponses. 

Ils demandent aux témoins de parler

Cela fait maintenant 5 ans qu'ils cherchent à savoir qui a tué leur fils, ce 20 février, il y a 5 ans. Christiane et Jules, les parents de Malick Bégarin sont encore dans le noir. Mais ils ne perdent pas espoir. D'où cette conférence de presse, organisée au centre Rémy Nainsouta, à Pointe-à-Pitre, ce mardi 5 juin... Pour se faire entendre, mais peut-être aussi, pour enfin, obtenir des réponses... "Malick n'était pas connu des services de police. C'était quelqu'un de joyeux qui avait pris sa vie en main" raconte Christiane, sa mère. Une femme qui, jour après jour, devant le lieu du meurtre de son enfant. Ce soir là, alors qu'il intervient pour calmer une bagarre, le jeune homme est poignardé. Et depuis, c'est l'attente pour la famille qui ne peut faire son deuil, avant de savoir qui leur a enlevé leur fils, et pourquoi.
©guadeloupe


Ils demandent à la justice d'aller plus loin

Pour la famille de Malick, la justice n'a pas mis tous les moyens à disposition pour avancer dans ce dossier. Ils regrettent d'ailleurs la clôture de l'affaire. 
Hubert Jabot, leur avocat, a saisi le président de la Chambre de l'instruction pour réouvrir ce dossier. 

A (re) voir le reportage d'Eddy Golabkan, réalisé le 15 février 2018 :
©guadeloupe

A (re) voir le reportage de Guillaume Desmalles, réalisé le 22 février 2014 :
©guadeloupe

 

Publicité