Les agents de Routes de Guadeloupe barrent les routes de Guadeloupe

social
Barrages Routes de Guadeloupe
Depuis 7 heures, ce matin, c'est la pagaille sur la route. Des agents de "Routes de Guadeloupe" montent au créneau en barrant plusieurs axes stratégiques du département. 
Les agents de Routes de Guadeloupe ont mis en place, depuis 7 heures, ce matin, plusieurs barrages sur des points névralgiques de plusiers secteurs de la Guadeloupe.

Des barrages sur toute la Guadeloupe

Ainsi, on peut constater des barrages à Capesterre Belle-Eau, Basse-Terre, Pointe-Noire, Anse-Bertrand, Sainte-Anne, Baie-Mahault et Grand-Bourg, à Marie-Galante. Conséquences, de nombreux embouteillages, en ce jeudi matin. 
Sur les réseaux sociaux, les internautes précisent les lieux des barrages.
Ici, le boulevard maritime de Basse-Terre :
Barrage boulevard maritime BT
©Clovis Duperret
Et le même spectacle dans une demi-douzaine de communes, sur plusieurs points névralgiques du réseau : sur le Pont de la Gabarre (dans les deux sens) ; au Gosier, à hauteur de la Riviera ; à Sainte-Anne ; à Capesterre-Belle-Eau, au rond-point de la Kassaverie ; sur la Route des Mamelles. le pont du Galion, Sainte-Rose, la route des Mamelles...

Les raisons de la colère

La cause de cette action : les agents de Routes de la Guadeloupe ont appris hier que les salaires du mois d’octobre avaient été rejetés par le Payeur départemental, pour insuffisance de pièces justificatives, concernant les primes et indemnités.
Les syndicats estiment que la direction de l’entreprise n’a "pas fait son travail". Ils n’ont pas précisé pour l’heure combien de temps ils entendent maintenir ces actions perlées sur le réseau routier.

Plus d'informations à venir dans nos prochaines éditions en radio, en télévision.