Anse des Iles : une barrière de Bambou contre l'érosion côtière

risques naturels
Barrières de bambous à l'anse des Salines
Une barrière de bambous est installée afin de protéger la végétation littorale et lutter contre le recul du trait de côte. ©Rémi Defrance
Du bambou au service de la protection du littoral. Il est de plus en plus important de freiner l'érosion tant redoutée depuis l'accentuation du réchauffement climatique. Nouvelle opération de consolidation naturelle, cette fois c'est à Saint François que l'ONF, appuyée par les militaires du RSMA, s'est attaquée au phénomène. Le renforcement végétal du littoral, pour mieux nous protéger.

L'anse des Salines, cet espace naturel de Saint-François au cadre exceptionnel, mais également un espace menacé. S'étendant sur plus de 500 mètres et abritant des tortues marines en voie d'extinction, cet écosystème est aujourd'hui menacé par un phénomène d'érosion dû au changement climatique et l'élévation du niveau de la mer constaté sur l'ensemble des littoraux de la planète.

C'est à ce titre qu'a été installée, ce jeudi, par l'ONF Guadeloupe et les cadets du RSMA, une barrière de bambous afin de protéger la végétation littorale et lutter contre le recul du trait de côte.

L'objectif : éviter le piétinement par les usagers de la couverture herbacée et lutter contre l'érosion en restaurant le rôle naturel de maintien du sable de la végétation littorale. 

A (re) voir le reportage de Jordi Rayapin et de Rémi Defrance