Après plus de 60 ans d'activité, c'est la fin pour le cinéma Rex dont les salles obscures ne rouvriront pas

cinéma
Cinéma Rex
©Olivier Duflo
Il n'aura pas résisté au temps et à la crise économique... Après plus de 60 ans d'existence, le cinéma Rex fermera définitivement ses portes au public. Le cinéma pointois, en difficulté depuis 2 ans, n'a pas survécu à la concurrence du complexe des Abymes. 
C'est la fin d'une institution... Le cinéma Rex, à Pointe-à-Pitre ne rouvrira pas ses portes, le 22 juin prochain, comme les autres salles obscures. Une décision du propriétaire, le groupe Elizé, qui compte également le cinéma D'arbaud à Basse-Terre et le complexe Madiana, en Martinique. L'établissement était déjà en difficulté, depuis l'ouverture du complexe Cinéstar, aux Abymes, il y a 2 ans. 
 

Une ouverture en 1956

C'est un nom qui claquait depuis depuis 64 ans. Situé rue José Marty, à Pointe-à-Pitre, dans les années 80/90, il était devenu un lieu incontournable pour les adolescents aux loisirs encore limités...
Mais la crise sanitaire aura eu raison du cinéma Rex, dont l'activité avait déjà été entamée par l'arrivée, il y a 2 ans, aux Abymes, du très moderne Cinéstar. Doté de 4 salles, le Rex ne pouvait plus suivre. Si le cinéma disposait de belles affiches, il était pénalisé, a indiqué la direction régionale, par un mauvais emplacement qui le privait de places de parking suffisantes et sécurisées, et par un bâtiment vétuste. Pas de quoi attirer la clientèle...
Mais, il pourrait renaître de ses cendres, du côté de Morne Bernard, à Baie-Mahault. Toujours dans les intentions du groupe, la construction d'un complexe de 8 salles. Si le projet est validé, il pourrait sortir de terre d'ici 2 ans. 
Le Rex comptait un salarié et plusieurs prestataires. 
 

Nostalgie pour les Guadeloupéens

Pour les Guadeloupéens, mais particulièrement pour les Pointois, c'est un nouveau déchirement. Après la cessation d'activité du cinéma La Renaissance, en 2001, c'est un autre pan du patrimoine culturel (plus récent) de la ville qui disparaît. 
©guadeloupe
 

Une nouvelle vie pour les locaux du Rex

Si le Rex pourrait rouvrir ailleurs, les bâtiments pourraient, eux aussi, connaître un nouveau souffle, selon Thomas Balmelle, le Directeur d'exploitation régionale des cinémas du circuit Elizé. Une association pourrait y déposer ses cartons.