Après une annulation l'an dernier, Basse-Terre retrouve le traditionnel défilé de la Fête nationale

14 juillet
Défile 14 juillet
©Rémi Defrance
Après une "petite" cérémonie l'an dernier, sans défilé pour cause de crise sanitaire liée au coronavirus, le 14 juillet a repris vie, ce mercredi, dans le chef-lieu. Toujours dans le respect des règles sanitaires, Basse-Terre a retrouvé ses traditionnelles commémorations. 

En 2020, en pleine explosion de la pandémie de Covid-19, le défilé du 14 juillet avait été annulé - du jamais vu depuis la Seconde Guerre mondiale -, remplacé par une cérémonie "en petit comité". L'édition 2021 a signé le retour des troupes, des drapeaux, des troupes motorisées et du public. Cette année, la cérémonie a été présidée par Cédric O, le Secrétaire d'État en charge de la Transition numérique, en visite actuellement en Guadeloupe. 

14 juillet
©C. O.

C'est sous un soleil radieux que la ville de Basse-Terre a renoué avec le traditionnel défilé du 14 juillet. Un moment émouvant pour les forces armées, qui, durant l'année écoulée ont été mobilisés pour participer à l'effort national, en temps de crise. 
Pour le colonel Eric Cotard, adjoint commandant supérieur des forces armées aux Antilles, ce retour des commémorations de la Fête nationale sont une reconnaissance de l'implication de tous, au plus fort de la crise sanitaire. 


Ce mercredi matin, c'est lui qui a décoré de la médaille militaire 6 gendarmes. Le Major Jean Marc Galaya, de la section de recherche, gendarmerie de Pointe à Pitre a lui été fait Chevalier de l'ordre national du mérite. 

Moment particulier également pour Cédric O. Le Secrétaire d'Etat, issu d'une famille de militaires a fait part de son affection pour ces cérémonies républicaines. 
Il a tenu à souligner l'engagement des jeunes du service national universel. 

Et justement, ils étaient une vingtaine de volontaires, filles et garçons présents pour ce 14 juillet 2021. Une première pour ce nouveau dispositif de cohésion sociale, créé récemment dans le département.