publicité

Au Village du Tour, un pôle santé actif.

A chaque étape du Tour cycliste de la Guadeloupe, c’est plus de 20 représentants de la santé qui s’organisent au Village du Tour. L’Agence Régionale de santé (l’ARS) et la GIP-RASPEG mobilisent plusieurs associations de malades pour être présentes sur le Tour

© C. Mercier
© C. Mercier
  • C. Mercier
  • Publié le
Depuis le début du Tour, des associations mobilisées dans la lutte contre plusieurs maladies qui sévissent en Guadeloupe, sont présentes sous des tentes parmi les autres organismes partenaires du Tour. Elles sont là pour parler des droits des citoyens ou encore pour donner des conseils ; Avec l'ARS, les bénévoles de ces associations comme France Asso-santé et HTA-GUAD, Réseau sur l’Hypertension Artérielle en Guadeloupe, sont engagés sur des grands événements comme le Tour cycliste de la Guadeloupe pour échanger avec le grand public sur des maladies trop souvent tabou ou mal comprises.
 
© C. Mercier
© C. Mercier

​​​​​Certains organismes comme la Croix-Rouge ou les Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections à VIH, IST et hépatites virales, les CeGIDD, proposent même d’effectuer des dépistages de maladies sexuellement transmissibles.

Emmanuelle Ares est bénévole de la Croix-Rouge.



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play