guadeloupe
info locale

Auscultations des mesures annoncées par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des "Gilets Jaune"

président de la république
"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron constate les dégâts
©AFP
Depuis lundi, jour de l'annonce par le Président de la République de plusieurs mesures pour répondre aux revendications des "Gilets Jaunes", les analyses vont bon train pour examiner les effets réels de ces mesures. Entre les mots et les actes, ils faut maintenant discerner la réalité
Ces annonces du chefs de l’Etat ne cessent de faire couler beaucoup d’encre, notamment cette « augmentation » de 100 euros du smic, le salaire minimum. En fait d’augmentation il s’agit du versement anticipé de la prime d’activité. La prime qui se monte depuis le 1er octobre dernier à 551 euros et 51 centimes complète le salaire du bénéficiaire. Emmanuel Macron a joué avec la sémantique, quand il parle de hausse du salaire minium pour 2019

Sébastien Gilles Guadeloupe La 1ère Radio

Le chef de l’Etat a donc annoncé une hausse du pouvoir d’achat des bas salaires de 100 euros, les heures supplémentaires défiscalisées et une prime de fin d’année pour les entreprises qui le peuvent. Pour Patrick Vial-Colet, le président de la Chambre de commerce ce sont des propositions qui vont dans le bon sens.

Patrick Vial-Colet Pdt de la CCIIG

Patrick Vial-Colet, pdt de la CCIIG

Parmi ces mesures, la surpression de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2000 euros. Face à cette annonce, bon nombre de retraités sont perplexes
©guadeloupe
Publicité