Avec 7 000 nouveaux cas dénombrés en 4 jours, la contamination gagne du terrain en Guadeloupe

coronavirus
Faire barrage à Omicron
©Blitz
Tous les paramètres connaissent une hausse fulgurante. A la date du vendredi 07 janvier 2022, le nombre de nouveaux cas cumulés sur quatre jours était de 7 346 cas. Une situation qui invite les autorités à resserrer les mesures sanitaires. Dès lundi le couvre-feu sera instauré de 20h à 5h du matin.

C'est désormais une certitude : Le variant Omicron est présent dans tous les prélèvements effectués. On connait sa grande contagiosité, et elle se vérifie sur le terrain en Guadeloupe. Sur les 7 derniers jours, le taux de positivité est désormais de 19 % et le taux d’incidence a dépassé 1000/100 000 habitants.

Et de fait, les risques de constitution de foyers de contamination sont encore plus grands. Dans le bilan publié ce samedi, l'ARS souligne que : 

Actuellement, 19 clusters sont en cours de suivi en Guadeloupe et dans les Îles du Nord (établissement scolaire, établissements hôteliers, discothèque, bar et fêtes privées).

ARS Guadeloupe, Saint Barthélemy et Saint Martin

Elle remarque aussi que les tranches d’âge des 10-19 ans et des 20-39 ans représentent désormais 50 % des nouveaux cas. Et comme les enfants contaminent leurs parents, le glissement vers les tranches d’âge plus âgées se produit avec aujourd’hui 40 % représentés par les 40-59 ans.

Contamination croissante
©B.E.

Pour autant, la pression hospitalière ne se fait pas encore sentir

Globalement, tous les services de santé ont commencé à observer une relative augmentation des chiffres de fréquentation par les patients qui s'adressent à eux.
Le 6 janvier, 29 personnes (dont 3 atteintes du Covid 19) étaient prises en charge en réanimation aiguë.
15 patients se trouvaient au service de maladies infectieuses du CHU contre 6 la semaine précédente. 6 autres sont hospitalisées dans les autres établissements.
Par ailleurs, la régulation médicale de ville signale une augmentation importante de son activité. En outre, les passages aux urgences augmentent et le SAMU et les pompiers ont doublé leurs appels pour COVID.

A l'heure actuelle, les capacités en lits de réanimation sont maintenues pour le moment à 35 lits au total sur le territoire, soit 30 au CHUG et 5 au CHBT, auxquels s’ajoutent 13 lits de soins critiques.

Le couvre-feu sera abaissé à 20h à partir de lundi

Face à l'augmentation tangible des paramètres, les services de l'Etat rappellent les mesures actuellement en vigueur : 

Rassemblements et espaces publics :
• l’accès aux plages, bords de rivières et plans d’eau est interdit entre 18 heures et 5 heures ; les piqueniques sont interdits dans ces espaces dans la journée.
• les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits sur la voie publique, dans les espaces publics (plages y compris) ou dans un lieu ouvert au public.

Activités commerciales :
• protocole renforcé dans les restaurants et bars (terrasse et lieux clos): 6 personnes maximum par table, 1 mètre entre les chaises et mise en place d’un cahier de rappel ;
• la jauge applicable aux centres commerciaux et magasins est un espace minimal 8 m² pour chaque client.

Couvre Feu :
• Couvre-feu de 22 heures à 5 heures (du 7 janvier au 9 janvier) ; Cependant, à compter du lundi 10 janvier, le couvre-feu débutera à 20 heures et jusqu’à 5 heures.