publicité

L'avenir d'« Enfance et bonheur » entre les mains de la Justice

« Enfance et bonheur » au Moule, la dernière des 4 crèches de la famille Gabali sera fixée sur son sort vendredi prochain. Les 3 autres ont déjà été liquidées. Et surprise les salariés demandent la liquidation de la structure.

  • E. Stimpfling et F. Aristide
  • Publié le , mis à jour le
C’est la dernière crèche de la famille Gabali encore en activité mais pour combien de temps ?
Les salariés « d’Enfance et Bonheur » seront fixés sur leur sort le 13 juillet prochain… Le personnel de la crèche enfance et bonheur est venu en nombre hier au Tribunal de Grande Instance de Pointe à Pitre pour savoir ce qu’il allait advenir de la crèche du Moule dans laquelle il travaille.
La structure elle accuse un déficit de plusieurs centaines de milliers d’euros. La justice décidera la semaine prochaine soit de la liquider, soit de lui permettre de poursuivre son activité jusqu’au mois d’octobre…
C’est cette 2ème option qui serait privilégiée.
Mais pour les salariés, c’est plutôt « tout sauf Gabali ». Ils préfèrent la liquidation immédiate pure et simple pour repartir sur des bases plus saines, quitte à se retrouver provisoirement au chômage.
VOIR : 
ENFANCE ET BONHEUR DEVANT LE TGI
VOIR AUSSI : Analyse d'Eric Stimpfling
ERIC STIMPFLING



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play