Les avocats et certains magistrats mobilisés contre le projet Justice

justice
mOBILISATION DES AVOCATS A BASSE TERRE
©Th. Philippe
Mobilisation des auxiliaires de justice aujourd’hui à l’occasion d’une journée justice morte ce mercredi. Les avocats dénoncent le projet de loi justice. Une motivation partagée par certains magistrats
Tribunaux engorgés, prisons surpeuplées : l’Assemblée nationale a voté dans la nuit de mardi à mercredi l’ambitieux mais controversé projet de loi sur la justice avec l’ajout d’une réforme par ordonnance du texte fondateur consacré aux mineurs
Le texte a été adopté en première lecture par 88 voix contre 83.
Les différents groupes de l'opposition ont déploré l’absence d’un vote solennel à une heure décente pour un texte aussi important, parlant d’une adoption « en catimini » Le projet de loi avait été voté par le Sénat le 23 octobre dans une version largement réécrite.
©guadeloupe
Pour voir le Projet de loi Justice 2018-2022, Cliquez ici 
En réaction, une nouvelle journée de mobilisation est donc été organisée ce mercredi à l’appel d’une dizaine d’organisations dont le syndicat de la magistrature. 
©guadeloupe
Répondant à l’appel à la mobilisation des robes noires sur tout le territoire de la République, les avocats du barreau de la Guadeloupe se sont retrouvés ce mercredi matin à Basse-Terre devant le Palais de Justice, avant de se rendre en défilé jusqu'à la Préfecture pour exprimer une nouvelle fois leurs appréhensions face au projet de loi Justice
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live