guadeloupe
info locale

Des écoles de Baie-Mahault victimes du climat antagoniste qui sévit dans la commune

éducation
L'école de Calvaire victime d'actes de vandalisme
L'école de Calvaire victime d'actes de vandalisme ©J-M. Mavounzy
Ce jeudi matin, deux individus encagoulés ont pénétré dans l'enceinte des écoles Louis Andréa du bourg, provoquant l'évacuation de la communauté scolaire. Dans le même temps des écoles comme celle de Calvaire ont été vandalisées
Que s'est-il vraiment passé ce jeudi matin dans les écoles Louis Andréa 1 et 2 situées dans le bourg de Baie-Mahault ? Difficile de qualifier la scène vécue par la communauté scolaire. Les faits : L'intrusion de deux individus portant des cagoules dans l'enceinte des deux établissements. Par mesure de sécurité, les responsables des deux écoles ont immédiatement donné l'alerte et décidé de procéder à l'évacuation des personnels et des élèves. 
Dans le même temps, d'autres écoles comme celles de Belcourt ont été forcées de fermer par des individus au verbe agressif.
Enfin certaines écoles ont une nouvelles fois été victimes d'actes de vandalisme. De l'huile de moteur a été déversée à l'entrée et sur les murs.
©guadeloupe

Plutôt en retrait depuis le début du mouvement de grève malgré les conséquences pour le fonctionnement des établissements scolaires, le recteur d'Académie a choisi de s'exprimer devant la gravité des actes de ce jeudi matin, des actes traumatisant pour les élèves autant que pour les personnels.
©guadeloupe


Et pour l'heure, aucune discussion entre la municipalité et les grévistes n'est encore annoncée, les deux parties se retranchent aujourd'hui derrière leurs préalables respectifs.