publicité

Nuit agitée à Baie-Mahault

Début de soirée et nuit agitées à Baie-Mahault…La ville en proie à une mobilisation des personnels a connu des événements d’une nature plus belliqueuse nécessitant l'intervention de la gendarmerie et des pompiers qui ont essuyé des jets de pierre

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les échauffourées entre agitateurs et force de l’ordre ont commencé hier en fin d’après-midi avec également d’importants embouteillages formés tout autour de la commune, alors que les pompiers et les militaires intervenaient pour éteindre les feux allumés sur divers barrages…Les gendarmes et les pompiers ont d'ailleurs essuyé des jets de pierre lors de leurs interventions…
Des heurts qui se sont prolongés durant la nuit avec de nouveaux barrages érigés vers minuit.
Baie- Mahault connaît ce matin un calme relatif.
Des événements dénoncés par la maire, Hélène Polifonte.
Dans un communiqué elle 

déplore les actes de vandalisme et des dégradations perpétrés sur le territoire au détriment du bien- être et de la sécurité de la population. Elle demande à tout un chacun de prendre ses responsabilités pour ces faits répréhensibles et appelle à un retour au calme .
 

Entrée du lycée Charles Coeffin ce matin
Entrée du lycée Charles Coeffin ce matin


Une lettre du maire aux administrés de sa commune


C’est dans ce contexte également qu’Hélène Polifonte a adressé une lettre ouverte à la population.
Un document de deux pages dans lequel elle revient sur les détails du conflit qui dure maintenant depuis trois semaines à Baie- Mahault et qui « paralyse les services de la ville ».
Elle y décrit notamment les éléments concernant le point de revendication relatif à la revalorisation du régime indemnitaire…Sur lequel coincent les échanges.
Elle déplore un environnement financier contraint et affirme entre autre : 

A l’heure où les maires sont pointés du doigt il est hors de question que je puisse obérer les capacités financières de ma ville …

Elle affirme aussi avoir proposé une solution.
VOIR :
HENRI JURY UTC UGTG BAIE MAHAULT

VOIR AUSSI :
Le désarroi des familles face au conflit à la mairie de Baie-Mahault
Des chaises vides pour les représentants de la mairie qui ne souhaitaient pas être filmés... © R. Malety
© R. Malety Des chaises vides pour les représentants de la mairie qui ne souhaitaient pas être filmés...
En fin de journée, les deux parties se sont rencontrées pour entamer un nouveau round de négociations. En commençant par les points qui, depuis le début, les opposent viscéralement.

Ce jeudi, la Direction du SDIS a réagi en précisant que : "Le SDIS dénonce avec force cette nouvelle agression, dont ses agents sont victimes. Il s’insurge contre ces actes qui constituent des atteintes graves commises à l’encontre de son personnel dont la mission est de porter secours à la population et aux biens !
Conformément à la protection due à ses agents et comme à son habitude dans de telles circonstances, le SDIS va porter plainte".

Josette BOREL-LINCERTIN, Présidente du Conseil Départemental a elle aussi condamné l 'agression subies par les sapeurs-pompiers. Elle rappelle que « le SDIS remplit des missions essentielles de protection des personnes et des biens et qu'ils doivent être respectés et préservés de telles incivilités"

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play