publicité

Basse Terre : polémique autour de la fermeture de deux écoles

Ce vendredi 9 août se tenait à Basse Terre, un conseil municipal autour de la fermeture des écoles de Carmel et de Circonvallation. Deux établissement pourtant d'une grande utilité pour les quartiers populaires des alentours.

  • Alexandre Houda (stagiaire)
  • Publié le
Un conseil municipal se tenait ce vendredi 9 août à Basse Terre sur la questions de la fermeture de deux établissements scolaires. En cause, un manque d'effectif pour l'école élémentaire de Carmel et des travaux de réhabilitation trop lourds pour l'école maternelle de Circonvallation. 

Des écoles essentielles

Ces établissements sont pourtant d'une grande importance compte tenu de leur localisation. Situés à proximité de quartiers populaires et isolés, ils permettent à un grand nombre d'enfants d'accéder à l'enseignement sans avoir à parcourir de nombreux kilomètres à pied. Les parents d'élèves se sont d'ailleurs mobilisés à plusieurs reprises ces derniers mois, sans obtenir de résultats.

Une deuxième polémique

Un autre débat est lié à la fermeture de ces écoles, et notamment celle de Circonvallation. Des soupçons ont été émis quant à un possible cas de corruption lors de sa construction. Ils concernent l'ancienne maire de Basse Terre, Lucette Michaux Chevry et sa fille, Marie-Luce Penchard, la première magistrate actuelle.
Ecoutez la réaction de Marie-Luce Penchard sur ces accusations de corruption à la sortie du conseil municipal.

Marie-Luce Penchard

Sur le même thème

  • école

    Des lycées sans manuels scolaires et pour quelques temps encore

    C'est en tout cas la situation de certains établissements de l'Archipel qui sont toujours dans le flou concernant une date de livraisons des ouvrages. La réforme des lycées serait pour beaucoup dans ces retards de commandes et de livraisons

  • école

    École morte à Klébert Moinet au Gosier

    Le groupement des parents d’élèves a fait passer le mot. Du coup, peu de parents et d’enfants étaient présents à l’ouverture des portes hier à 8h, mis à part ceux qui soutiennent le mouvement de colère. Et nombreux sont les griefs qu'ils reprochent à l'école et à la municipalité
     

  • école

    Ecoles délocalisées pour cause de travaux

    Les écoliers de Lauricisque seront privés d’école la semaine prochaine ou, en tout cas,  leur rentrée se fera dans d’autres établissements scolaires de la ville. Les travaux de démolition des Tours Gabarre à proximité présentent un risque pour la sécurité des enfants et des personnels

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play