guadeloupe
info locale

Une fermeture d'école (neuve) qui passe très mal à Basse Terre

fonction publique basse-terre
Ecole Lucette Michaux-Chevry
©Th. Philippe
Les interrogations ne manquent pas : Pourquoi la mairie de Basse-Terre veut-elle fermer à la rentrée l’école maternelle de Circonvallation, pratiquement neuve ? Pourquoi ne fait-elle pas jouer la garantie décennale pour faire effectuer les travaux dits nécessaires ? 
C'était le 18 mai 2010, jour de l'inauguration de l'école de la Circonvallation à Basse-Terre. C'est le maire de la ville, alors Lucette Michaux Chevry, qui préside la cérémonie officielle de ce qui est une réouverture puisque l'école vient d'être entièrement reconstruite et portera désormais le nom de Lucette Michaux Chevry.
Inauguration école de Circonvalation "Lucette Michaux-Chevry"
9 ans plus tard, les choses ont bien changé. La mairie a pris la décision de fermer, à la rentrée, deux écoles maternelles sur les neuf que compte la ville. Une décision justifiée par la baisse du nombre d’élèves.
Mais les parents d’élèves ne comprennent pas la fermeture de l’école de Circonvallation, l’école maternelle Lucette Michaux-Chevry, qui accueille une soixantaine d’enfants, dans ce quartier très populaire.
Les parents estiment avoir été mis devant le fait accompli. La municipalité explique que l’établissement est devenu dangereux et nécessite 2 millions d’euros de travaux.

Ronan Ponnet Guadeloupe La 1ère

VOIR AUSSI : Deux écoles de Basse-Terre devraient fermer à la rentrée de septembre
Publicité