publicité

Une inexcusable pollution

Une association de randonnée tire la sonnette d’alarme après avoir découvert des déchets de coco déversés non loin de la zone de l’aiguille à Goyave. Une grave atteinte à l'environnement qui a déjà des conséquences puisque les rats ont commencé à envahir le site

© P. Pétrine
© P. Pétrine
  • P. Pétrine
  • Publié le
Une pollution environnementale singulière,  celle de milliers de cales de coco disséminées dans la savane, ou se côtoie champs de canne et bovins..
Depuis le début de l’année l’association organise dans ce secteur des randonnées pédestre. Le site est magnifique mais pollué par des amoncellements de coco coupés, déposés par les marchands alors qu’ils devraient les ramener dans une décharge pour un traitement spécifique. 
Une situation insupportable que ne comprend pas Gwadeline Kali la présidente de l’association "aimer gwaloup autrement"
© P. Pétrine
© P. Pétrine
 

Pascal Pétrine Guadeloupe La 1ère

© P. Pétrine
© P. Pétrine

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play