Le nombre de demandeurs d’emploi baisse de 3,1% au 3ème trimestre 2022, en Guadeloupe

emploi saint-martin
nouvelle agence pole emploi Gosier
Contraste, entre la Guadeloupe et les collectivités du Nord, quant à l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi, au troisième trimestre 2022 : il est en baisse dans l’archipel guadeloupéen, tandis qu’il augmente, à St-Martin et St-Barthélemy. Sur un an, la baisse du chômage est observée partout.

La Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités de Guadeloupe (DEETS) a communiqué, cette semaine, son rapport trimestriel sur l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, pour les mois de juillet, août et septembre 2022 en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Le chômage recule, globalement, dans l’archipel Guadeloupéen, sur le trimestre.
En revanche, il augmente dans les collectivités du Nord.

La situation en Guadeloupe

Au troisième trimestre 2022, en Guadeloupe, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 44 970. Ce nombre baisse de 3,1 % sur le trimestre (soit –1 430 personnes) et de 9,9 % sur un an.

DEETS, publication du 26/10/2022

La baisse du nombre de demandeurs d’emploi est moins significative lorsque l’on se réfère aux données concernant les catégories A, B et C confondues ; elle est de 1,8% sur le 3ème trimestre, soit 1050 personnes en moins sur les listes de Pôle Emploi et de 5,3% sur un an.

A titre de comparaison, à l’échelle nationale (hors Mayotte), sur un an, la baisse en catégorie A est de 10,9%, soit 388.800 personnes en moins en recherche d’emploi. En incluant l'activité réduite (catégories B et C de Pôle emploi), le nombre de demandeurs d'emploi est stable, au 3ème trimestre ; il s’élève à 5,436 millions de personnes.

Le chômage (catégorie A) concerne davantage les femmes, en Guadeloupe ; elles sont 25.640 dans cette situation, contre 19.330 hommes.

Les 25/49 ans sont plus impactés, soit 22.970 personnes de cette tranche d’âge, contre 4.900 chez les moins de 25 ans et 17.100 chez les 50 ans et plus.

Le chômage longue durée (depuis plus d’un an) recule aussi, de 4,4% sur le trimestre et de 10,3% sur un an.

La situation dans les collectivités du Nord

Au troisième trimestre 2022, à Saint-Martin, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 4 485. Ce nombre augmente de 2,0 % sur le trimestre (soit +90 personnes) et diminue de 4,7 % sur un an.

DEETS, publication du 26/10/2022

Même tendance, si l’on observe la courbe des catégories A, B et C confondues : à Saint-Martin, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité s’établit en moyenne à 5.245 au troisième trimestre 2022. Ce nombre augmente de 1,9 % sur le trimestre et diminue de 0,8 % sur un an.

Au troisième trimestre 2022, à Saint-Barthélemy ,le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 395. Ce nombre augmente de 5,3 % sur le trimestre (soit +20 personnes) et diminue de 15,1 % sur un an.

DEETS, publication du 26/10/2022

À Saint-Barthélemy, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 530 au troisième trimestre 2022. Ce nombre augmente de 7,1 % sur le trimestre et diminue de 7,0 % sur un an.

Source : DEETS