L'insupportable manque d'eau

eau potable la basse-terre
sans eau depuis 5ans
De nombreux quartiers du sud Basse-Terre toujours privés d’eau, malgré le plan d’urgence. Le Comité de l’eau organise cette semaine des réunions d’information dans les communes concernées, en vue de possibles nouvelles actions.
Trois mois après l’accord des collectivités sur un « plan d’urgence » de 71 millions d’euros de travaux, destinés à mettre un terme aux pénuries d’eau récurrentes dans certaines zones, rien n’a changé pour les habitants du sud Basse-Terre. Des quartiers entiers de Capesterre-Belle-Eau, de Baillif, de Saint-Claude, et surtout de Gourbeyre sont toujours à sec. La colère monte et pourrait déboucher sur de nouvelles actions. Le Comité de l’eau du sud Basse-Terre organise cette semaine des réunions devant les mairies des communes concernées, pour informer et mobiliser la population.

Rozan Bassette, porte-parole du Comité

Les réunions d’information, à l’initiative du Comité de l’eau du Sud Basse-Terre, sont prévues le soir à 19h : mercredi devant la mairie de Baillif, jeudi devant celle de Capesterre Belle Eau et vendredi devant celle de Gourbeyre.