Ils ont attendu près de 30 ans pour que leurs terrains leur soient cédés

société pointe-noire
Camille Elisabeth remet un titre de propriété - Pointe-Noire - 01/02/2021
Remise de titre de propriété par le maire de Pointe-Noire, Camille Elisabeth ©Jean-Marie Mavounzy

Neuf administrés de la commune de Pointe-Noire ont vécu un moment inoubliable, ce lundi : ils ont reçu leur titre de propriété des mains de leur maire, Camille Elisabeth. Leurs dossiers, relatifs à la régularisation des terrains du lotissement Guyonneau, étaient en souffrance depuis 30 ans.

Dans la matinée de ce lundi 1er février 2021, neuf titres de propriété ont été remis à des résidents du lotissement Guyonneau, à Pointe-Noire. 
Au total, ce sont 42 familles d'administrés qui attendent d'être régularisées depuis environ 30 ans ; elles se sont réunies en collectif.

Les occupants qui ont reçu le précieux document, des mains même du maire Camille Elisabeth, sont désormais propriétaires de leurs maisons et de leur terrain. 

Lotissement Guyonneau, à Pointe-Noire
©Jean-Marie Mavounzy

 

Un dossier en souffrance depuis l'après-Hugo

C'est un maire en apparence heureux qui a remis, en grande pompe, à l'hôtel de ville, leurs titres de propriété, à neuf résidents du lotissement de la section Guyonneau, à Pointe-Noire.
Ceux-ci ont été installés sur un terrain, mis à leur disposition par l'équipe municipale de l'époque, après le passage du cyclone Hugo (septembre 1989).
Cela fait donc environ trente ans que ces Pointe-Noiriens étaient propriétaires de leurs constructions, à l'époque subventionnées, mais pas du sol.

C'est chose faite, aujourd'hui. L'acquisition a été conclue, pour la somme d'un euro symbolique.

La municipalité, certes, ne va pas percevoir le montant qu'elle devait percevoir, par rapport au coût du terrain. Mais c'est du social que nous faisons.

Camille Elisabeth, maire de Pointe-Noire

De belles perspectives de développement sont, par ailleurs, envisagées, au sein de la petite commune de la Côte-sous-le-Vent, avec le concours de l'Etablissement public foncier (EPF), selon l'annonce faite par le maire de Pointe-Noire, Camille Elisabeth :

©Bruno Pansiot-villon et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

La vingtaine d'autre dossier encore en souffrance seront régularisés "d'ici quelques semaines, ou quelques mois", selon le maire.

Camille Elisabeth remet des titres de propriété - Pointe-Noire - 01/02/2021
©Jean-Marie Mavounzy


Officiellement propriétaire... enfin !

Aline de la Reberdière fait partie des nouveaux heureux propriétaires. Elle vivait dans l'angoisse, depuis des années, à l'idée de risquer l'expulsion, à tout moment.
Et pourtant, en 1996, date à laquelle elle a emménagé au lotissement Guyonneau, on lui avait assuré qu'elle serait propriétaire de sa maison, mais aussi du terrain qu'elle occupe. 
Mais cela ne semblait pas être une priorité des mandatures qui se sont succédées à la mairie, à postériori.

Il a fallu qu'elle se mobilise au sein d'un collectif, constitué avec ses voisins dans la même situation, pour faire avancer les choses. 

Nous avons souffert !

Je dis aux maires, à tous les maires de Guadeloupe : ne faites pas ça aux petits ! Ne faites pas ça !

Nous n'avons pas besoin d'un château. Nous avons besoin d'un toit.

Aline de la Reberdière

Lotissement Guyonneau, à Pointe-Noire
©Jean-Marie Mavounzy

Une autre série de régularisations similaires est à venir. Elle concernera un lotissement de Petit Plaine, toujours sur la commune de Pointe-Noire.