Nouvelle déchetterie à Pointe-Noire : un pas vers la concrétisation du plan régional "0 déchet" en 2035

environnement pointe-noire
Déchetterie de Pointe-Noire
©Rodrigue Lami
La déchetterie de Pointe-Noire a été inaugurée le mardi 1er décembre 2020. Elle a mis 16 mois pour sortir de terre. Financée à hauteur de 1,8 millions d'euros par le FEDER et l'ADEME, ce nouvel outil de tri permettra, s'il est bien utilisé, de recycler près de 65% des déchets de la population locale
La Côte-sous-le-vent dispose, désormais, d'un nouvel outil, pour faciliter l'élimination des déchets : une nouvelle déchetterie a été inaugurée à la section "Les Plaines", à Pointe-Noire, ce mardi 1er décembre 2020.
Déchetterie de Pointe-Noire
©Région Guadeloupe

Par la concrétisation de ce projet, l'objectif des collectivités locales est d'en finir avec les dépôts sauvages de déchets de toutes sortes, dans la zone. Ce phénomène est à déplorer dans l'ensemble de l'archipel de la Guadeloupe.
Le citoyen est dorénavant invité à s'engager pour son environnement, en emmenant et déposant, sur place, ses encombrants et déchets divers.
 

La déchetterie de Pointe-Noire

Ce nouvel équipement fait la joie et la fierté du maire de la commune de Pointe-Noire qui, depuis son élection, consacrait un dimanche, tous les 15 jours, avec l’équipe municipale et des dizaines d’administrés, à nettoyer un quartier de la commune. Ils en étaient à leur dixième opération.
Camille Elisabeth, répond à Bruno Pansiot-Villon et Rodrigue Lami :

Quelques chiffres
La nouvelle infrastructure dispose de :
  • 6 bennes à quai, pour recevoir l'ameublement, le carton, les déchets inertes, la ferraille, les déchets verts, le tout-venant ;
  • 2 bennes et 2 box, pour les déchets d’équipements électroniques et électriques ;
  • 2 bornes d’apport volontaire, pour le verre ;
  • 2 bornes d’apport volontaire, pour les emballages ménagers recyclables ;
  • 1 armoire, pour les déchets ménagers spécifiques ;
  • 2 conteneurs à huile (huile moteur et huile minérale) ;
  • des bacs pour les piles, lampes et batteries ;
  • 3 bennes tampons ;
  • 1 dispositif de vidéo protection.
    Déchetterie de Pointe-Noire
    ©Région Guadeloupe
Le montage financier et gouvernance
Il aura fallu près de 16 mois, de juillet 2019 à octobre 2020, pour que cet aménagement sorte de terre, pour un montant global de 1.790.000 d'euros, entièrement pris en charge par l'Agence de la transition écologique (ADEME) et le Fonds européen de développement régional (FEDER).
Le site de Pointe-Noire est géré par la Communauté d'agglomération du Nord Basse-Terre (CANBT), qui comptait déjà deux déchetteries.
 

L'ambitieux plan régional

Le plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPDG), adopté en février 2020, prévoit d'autres installations ou réhabilitation de déchetteries, d'ici fin 2021, en région basse-terrienne. 
Sept autres infrastructures verront le jour, en maîtrise d’ouvrage régionale, pour le compte des deux agglomérations de la Basse-Terre : la CANBT (deux déchetteries respectivement localisées à Goyave et Petit-Bourg) et la Communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbes AGSC (cinq déchetteries situées à Bouillante, Baillif, Trois-Rivières, Terre-de-Haut et Terre-de-bas, ainsi qu’un quai de transfert, à Baillif).
Plan régional d'implantation de déchetteries en Basse-Terre, d'ici 2021
Plan régional d'implantation de déchetteries en Basse-Terre, d'ici 2021 ©Région Guadeloupe
A terme, d'ici 2035, la Région entend faire de la Guadeloupe un territoire "0 déchet". Un objectif ambitieux, voire titanesque, mais dans l'intérêt du bel archipel que nous occupons, comme l'explique Sylvie Gustave dit Duflot. La vice-présidente de la Région et présidente de la commission "Environnement, Eau et Cadre de Vie" est au micro de Bruno Pansiot-Villon et Rodrigue Lami :