Les infirmiers libéraux sont toujours en colère

social saint-claude
Manifestation des infirmiers au Rond Point de Perrin à Dothémare
20 janvier 2020, manifestation au rond-point de Dothémare ©SDIS
Cela fait quelques semaines, qu’ils manifestent au bord des routes et occupent les ronds-points. Les Infirmiers Diplômés d’Etat Libéraux sont en colère. Ils demeurent mobilisés contre les réformes à venir "dans l’intérêt de la profession et aussi des malades"
les négociations avec l’Agence Régionale de Santé n’y ont pour l’heure rien changé…Ils craignent que les réformes à venir concernant les retraites ne détricotent littéralement leur profession.
En septembre dernier, pour attirer l'attention sur leur revendication, sur le plan national, un message largement diffusé, avait résumé leur situation et leurs revendications

Une consultation chez le médecin ou le dentiste est moins chère qu’une coupe chez le coiffeur. Une infirmière à domicile est rémunérée l’équivalent d’un Happy meal par patient. Une séance de kiné est facturée l’équivalent d’un ticket de cinéma. Continuez de mépriser vos soignants.

Alors que leur métier va devenir vital pour une grande partie de la population guadeloupéenne vieillissante, les infirmiers libéraux, n’ont plus envie…
Parmi eux, Aoutifa Bénaïm-Gollion, porte-parole du Collectif, sur le terrain entre Saint-Claude et Basse-Terre…

Aoutifa BENAIM-GOLLION

VOIR AUSSI :

Les infirmiers libéraux de la Guadeloupe sont très en colère
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live