Décès d'un jeune de 25 ans présentant une plaie à l'abdomen

faits divers sainte rose (guadeloupe)
SMUR
Le médecin de SMUR n'a pas pu le sauver : un jeune homme est décédé, cet après-midi, à Sainte-Rose. Il n'a pas survécu à sa blessure, faite par arme blanche, à l'abdomen.
Le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a été appelé à 14h05, ce mercredi 2 décembre 2020, pour intervenir auprès d'un jeune, présentant une grave lésion, à la section Morne Rouge, sur le territoire de la commune de Sainte-Rose.
Sur place, les pompiers ont trouvé un homme de 25 ans, effectivement blessé grièvement, par arme blanche, à l'abdomen.
Il gisait sur la voie publique.
Malgré les soins prodigués, la victime a été déclarée décédée, par le médecin du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR).

Une enquête a été ouverte. Elle doit déterminer dans quelles circonstances ce drame est survenu : rixe, homicide, ou tout autre scénario.

En Guadeloupe, force est de constater que l'on joue beaucoup du couteau.
Le SDIS signale régulièrement des faits divers, où des personnes sont victimes de coups et blessures par armes blanches (couteau, coutelas, etc.). Au moins quatre incidents sont survenus, sur les deux dernières semaines.
Parfois aussi, moins fréquemment, certains usent de la gâchette pour infliger des blessures.