La difficile question de l'assainissement dans le Nord Basse-Terre

environnement sainte rose (guadeloupe)
Pollution Grand Rivière à Goyave
©O. Duflo

Un nouvel incident lié à la circulation des eaux usées sur le territoire de la Communauté d'agglomération du Nord Basse-Terre. Cette fois, c'est à Bois Rada du côté de La Boucan Sainte-Rose. Une section qui vit depuis plusieurs mois avec des odeurs nauséabondes. 

Cette vision, les riverains l'ont depuis plusieurs mois. Et s'ils n'en avaient que la vue et la gêne pour la circulaiton, mais ils doivent aussi faire avec les odeurs. Et cela seul suffit pour rendre la situation insupportable. Ils n'ont d'ailleurs plus de mots pour en parler.

Les riverains

Ces plaintes, ils les ont exprimées devant les respondables de la Communauté d'Agglomérations. Et après de longs mois d'attente, ils ont vu arriver des techniciens ce jeudi matin, venus évaluer les travaux à entreprendre et tenter une réparation ponctuelle. Pour le président de la communauté d'agglomération, c'est un problème global qu'il faut appréhender à l'échelon de l'ensemble du territoire du Nord Basse-Terre.

Guy Losbar Président de la Communauté d'Agglomération du Nord Basse-Terre

En attendant, ces eaux non assainies vont se répandre dans celles de la Grand Rivière à Goyave, l'un des plus grands cours d'eau de la Guadeloupe et qui va se déverser dans la réserve du Grand Cul de Sac Marin.

Grand Rivière à Goyave
©O. Duflo