Un nouveau bras de fer entre des administrés de Sainte Rose et leur maire

sainte rose (guadeloupe)
Bis 1
©L. Guiolet-Oulac

Cette fois ce sont les membres du Collectif de Bis, soutenus dans leur démarche par le collectif de Défense Mobile, qui avaient rendez-vous avec le maire, Claudine Bajazet, pour tenter de régler une situation qui durent depuis plus de douze ans.

Ils habitent à la section Bis, un secteur situé au-dessus de celui de Séverin, sur le territoire de la commune de Sainte Rose. Leur installation dans les années 70 avaient fait l'objet d'engagement vis à vis de la commune et de son maire de l'époque Richard Yacou, durant la première décennie des années 2000.

Bis 2
©L. Guiolet-Oulac

Mais, alors que certains ont commencé à s'acquiter du paiement de ces terrains depuis 2008, ils n'ont jamais reçu de titre de propriété.

Marie-Aline Nagera membre du collectif de Bis

Leur rencontre avec Claudine Bajazet et son équipe ce lundi matin en mairie de Sainte Rose, visait à établir un règlement définitif de cette situation.

Cette fois, les services de la mairie se sont engagés à procéder à cette régulatisation dans le mois, pour les terrains dont la vente est close à ce jour.

Hubert Quiaba, collectif de Défense Mobile

Claudine Bajazet Maire de Sainte Rose

Il restera donc ensuite à régler la situation de ceux qui, à ce jour, n'ont pas fini de payer les terrains sur lesquels ils sont installés. 

Bis 3
©L. Guiolet Oulac