publicité

Gwadalolo run : un hommage à l'enfant du pays

L'association Canal de vie, en soutien à Loïc Liber, a décidé d'organiser un tour de la Guadeloupe en trois jours. Un défi sportif dont l'arrivée s'est faite à Trois-Rivières, commune dont est issu Loïc, ce vendredi 9 août, afin de lui montrer qu'il n'est pas oublié sur ses terres.

  • Alexandre Houda (Stagiaire)
  • Publié le
300 kilomètres en trois jours. C'était l'objectif que s'est fixé l'association Canal de Vie. Un tour de la Guadeloupe segmenté en trois parties, à pied, en l'honneur de Loïc Liber. Pour mémoire, le jeune homme de 27 ans a été victime des attaques perpétrées par Mohammed Merah en Mars 2012. Le guadeloupéen qui était au moment des faits caporal-chef au 17ème régiment du génie parachutiste, est le seul rescapé. Grièvement blessé, il est aujourd'hui tétraplégique, paralysé des quatre membres.

Des soutiens de poids

Le parcours sportif est parti le mercredi 7 août à 7h de Trois-Rivières, commune d'où est issu l'ancien militaire, pour s'y terminer deux jours après. En plus du soutien du maire, Jean-Louis Francisque, la manifestation détient d'autres support de poids en les personnes de Marius Trésor, ancien footballer international français, et Admiral T, parrain de l'évènement, dont Loïc est un grand fan.
© Thierry Philippe
© Thierry Philippe
Cela fait maintenant 7 ans que Canal de vie accompagne Loïc Liber dans son combat pour la vie. En organisant ce défi sur notre île, l'objectif est de montrer qu'il n'est pas oublié chez lui, même s'il ne peut pas rentrer pour raisons médicales.
Eric Bermont : ancien militaire, soutien de Loïc Liber depuis des années et représentant de l'association Canal de vie s'exprime sur l'accueil reçu en Guadeloupe.

Laurent Bermont

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play