guadeloupe
info locale

La bataille autour du contingent des rhums des Antilles continue

agriculture
rhum en tonneau
©cc-by subli
Les négociations se prolongent avec comme point d'achoppement, le différend entre les producteurs Martiniquais et Guadeloupéens à propos du fameux  contingent additionnel  de 24 000 hectolitres d'alcool pur accordé par l'Europe à nos régions. 
Les producteurs guadeloupéens et martiniquais s'embourbent dans une bien curieuse mélasse, depuis que l'Europe a décidé d'augmenter le contingent dévolu à la France. L'interprofession est profondément divisée et l'Etat préfère préconiser l'entente mutuelle plutôt que d'avoir à faire un choix entre les "belligérants". 
Chacun y va donc de ses arguments pour rappeler, en premier lieu, son réel potentiel pour répondre sans peine à cette augmentation de production. 
Le quota actuel est favorable à la Martinique puisqu'il prévoit11 285 HAP (hectolitre d'alcool pur) pour la Guadeloupe et 43 158 HAP pour la Martinique. D'où le souhait des Guadeloupéens d'obtenir tout ou partie de ce contingent additionnel de 24 000 HAP. 
©guadeloupe