publicité

Bilan du trafic portuaire pour 2017

  • E. Stimpfling
  • Publié le , mis à jour le
Quand il parle de lui, le Grand Port Maritime de la Guadeloupe ne manque pas de mettre en avant ses atouts :

Au carrefour des routes Europe, Amérique, Asie, le Grand Port Maritime de la Guadeloupe dispose d’une situation géographique idéale. Port généraliste, il traite, via ses quais spécialisés, l’essentiel du trafic de marchandises de son arrière-pays et démontre sa capacité à se positionner comme le hub portuaire européen de référence de l’arc antillais.
Stabilité institutionnelle, fiabilité, qualité des outillages, productivité opérationnelle, modernité des zones logistiques et industrialo portuaires, conformité aux normes ISPS, font de Guadeloupe Port Caraïbes une place portuaire compétitive et diversifiée. Ses compétences s’étendent sur 5 sites : le port de Jarry à Baie-Mahault, le port de Pointe-à-Pitre, le port de Basse-Terre, le port de Folle Anse à Marie-Galante et le port de plaisance de Bas-du-Fort. Certifié ISO 14001 depuis 2013, le GPMG est un port à la pointe et reconnu pour la qualité de ses services au niveau caribéen (prix du meilleur terminal multi usages de la Caraïbe en 2008 et 2013, prix de la fiabilité en 2009 et 2012, premier prix de la Croissance et du Développement en 2010, Meilleur port pour l’accueil en 2009, prix de la fiabilité et de la flexibilité en 2014).


Autant d'éléments qui font qu'il a vraiment le vent en poupe. Ainsi, au terme de l'année 2017, Le grand port maritime de la Guadeloupe affiche des résultats satisfaisants, malgré et à cause des phénomènes cycloniques. Le trafic "marchandises" est relativement stable. En revanche, celui des passagers est en progression.
RESULTATS 2017 DE GRAND PORT CARAIBES

 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play