publicité

Des bouteilles d'eau Matouba au goût désagréable inquiètent les consommateurs

L’eau de certaines bouteilles de Matouba a un goût fort désagréable depuis quelque temps. Mais elle ne présente aucun risque sanitaire, selon la direction de l’usine.

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis un mois l'eau de Matouba a un goût vraiment désagréable selon certains consommateurs.

Aucun risque sanitaire selon l'usine


Ce n’est pas la première fois que l’usine de Saint-Claude connaît un incident de ce type. La cause serait chimique, selon la direction de Matouba, qui se veut toutefois rassurante : l’eau reste consommable. Les dirigeants de l’usine de Saint-Claude proposent aux consommateurs concernés de rapporter les bouteilles en cause, qui seront échangées.
Les bouteilles ramenées ont été analysées et elles ne représenteraient aucun risque pour la santé, selon Judes Galli, le PDG de Matouba SA. 

Qualité eau Matouba

Selon le responsable de l'usine, ce phénomène se produit parfois dans une bouteille d'un pack d'eau, ou plus. Dans ce cas de figure, le nombre de bouteilles impactées n'est pas important, donc aucune demande de retour du produit n'est envisagée. 

Une cause chimique


Ce goût ou parfois l'odeur constatés par des consommateurs seraient dûs à des produits chimiques utilisés pour l'entretien des canalisations. Des produits conformes. Il n'est toutefois pas exclu que des traces, par réaction chimique se développent. 
La production a été arrêtée momentanément pour analyses, par principe de précaution. Elle a depuis repris. Le problème est surveillé par l'usine, selon Judes Galli. Les autorités sanitaires n'ont pas émis d'avis défavorable à la production.

Cause du problème

 

1 497 987 927

Sur le même thème

  • consommation

    Un avis de rappel pour le reblochon au lait cru

    Suite à l’identification dans l’hexagone de plusieurs cas d’infection à la salmonelle de personnes ayant consommé du reblochon au lait cru produit par l’entreprise La Fromagerie La Tournette, un rappel a été effectué au niveau national sur plusieurs produits de cette fromagerie

  • consommation

    Des produits nocifs au bout des doigts

    Des études ont montré que des produits se trouvant dans les vernis a ongles semi-permanents pourraient être cancérigènes pour les utilisatrices mais aussi pour les professionnels de la manucure. Les utilisatrices auraient donc des produits nocifs au bout des doigts

  • consommation

    Hausse des prix de 0,7 % en mars 2018

    L'indice des prix à la consommation des ménages était en augmentation de 0,7 %, en mars 2018, en Guadeloupe. Tous les postes, hormis l’énergie concourent à cette augmentation. Par rapport à mars 2017, les prix à la consommation progressent de 0,9 %.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play