C'est le Black Friday aussi en Guadeloupe

économie
black friday
©mmi9
La journée de promotions baptisée Black Friday, venue des Etats-Unis a également envahi les commerces de Guadeloupe. Dès six heures, ce matin, pour certains magasins. 
Des sms reçus sur les téléphones portables, des mails promotionnels, des vitrines aux promotions alléchantes... Impossible d'échapper au Black Friday, y compris en Guadeloupe.
 

Qu'est-ce que le Black Friday ?

La folie à l'ouverture des portes d'un magasin, le jour du Black Friday... Ces images de clients pressés d'aller profiter des bonnes affaires, sont communes... 

via GIPHY

Encore plus le jour du Black Friday... Cette journée qui se déroule au lendemain de Thanksgiving, aux Etats-Unis marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats de fin d’année. Une tradition américaine qui dure depuis 1952. La plupart des commerçants profitent de ce moment pour proposer des soldes importants. 
Black Friday" littéralement "vendredi noir" fait référence aux rues noires de monde à l’occasion de cette journée. Mais ce n'est pas la seule explication donnée à ce jour particulier. Le "black" (noir) renverrait à l'encre noire utilisée par les commerçants américains pour signifier le montant de leurs recettes. En 2014, 50,9 milliards de dollars ont été dépensés au cours du week-end du Black Friday aux États-Unis.
Il n'y a cependant, aucune relation avec l'esclavage, comme l'affirment certains articles intox qui circulent régulièrement sur les réseaux sociaux. 

Cette journée de dépenses a été importée en France par des géants comme Apple ou Amazon, puis par des enseignes d'électro-ménager. Elle s'est depuis étendue à l'ensemble des magasins physiques et sur internet. Même si, depuis quelques années, la toile a son propre jour, le Cyber Monday, une autre grande messe de la consommation, le lundi suivant.
 

La Guadeloupe, à l'heure du Black Friday

Des magasins qui ouvrent à six heures du matin, offrant des promotions exceptionnelles... Ce ne sont pas les soldes, ni les derniers jours avant les fêtes de fin d'année... Et pourtant, le parking du centre commercial de Baie-Mahault affichait complet dès les premières heures du jour... En raison du black Friday. Depuis quelques jours, les vitrines affichent la couleur, promettant des prix défiant toute concurrence. 
Les magasins de hifi et électro-ménager ne font pas exception... A grand renfort de sms et de publicités, ils tentent eux aussi d'attirer les consommateurs, qui répondent présents... 
Des moyens importants en publicité que n'ont pas forcément les petits commerces. Ce que regrette Maryse Romanos, présidente de la Fédération des commerçants de Pointe-à-Pitre. "Dans la ville, il y a aussi le Black Friday. Mais il aurait fallu faire davantage de publicité pour attirer les clients. Mais nous n'en avons pas les moyens" explique t-elle.

Nous devons être lus performants dans la sollicitation. Certains magasins ont mis des affiches annonçant le Black Friday, mais elles sont à peine visibles. Nous essayons de reprendre le dessus à Pointe-à-Pitre, surtout que les derniers soldes n'ont pas été bons". 
Maryse Romanos

 

"N'achetez rien et créez quelque chose" propose Greenpeace

L'association de défense de l'environnement Greenpeace va lancer une campagne de manifestations dans 34 pays en réaction au "Black Friday",en proposant de "ne rien acheter" et d'utiliser à la place ses mains pour apprendre à créer et réparer.         
Greenpeace et ses partenaires lancent le "Make Something Week" (la semaine de l'action)", annonce l'ONG dans un communiqué daté de Hambourg (Allemagne).                  
Avec plus de 260 événements dans 34 pays, dont deux en France, cette opération du 23 novembre au 2 décembre vise à inviter les populations à ne rien acheter et à agir à la place, ajoute le communiqué.                  
"Nous croulons déjà sous les affaires - dans nos penderies, nos garages, nos cuisines - et on nous incite à acheter toujours plus de vêtements, de gadgets, de nourriture, de plastiques à usage unique, de jouets, de voitures", ce qui contribue à la "pollution, au changement climatique, à la destruction de l'habitat local et de l'environnement", explique Robin Perkins, coordinateur de la campagne pour Greenpeace, cité dans le communiqué.
"Alors que si nous partagions, prenions soin et réparions nos affaires, nous pourrions aider la planète à faire une pause", ajoute-t-il.                  

Parmi les événements proposés par l'ONG, figurent des ateliers de créations de cadeaux de Noël "durables", l'apprentissage de la cuisine sans déchets, des conférences sur comment vivre sans plastique, des bourses d'échanges aux vêtements et aux livres.                  
"Acheter ne nous rend pas heureux alors qu'être avec des gens, apprendre à leurs côtés des trucs et astuces pour valoriser ce que nous possédons déjà, ça oui, conclut M. Perkins. Donc, à l'occasion de ce Black Friday, n'achetez rien et créez quelque chose".
                  
En 2017, la première édition de cet événement avait réuni 186 initiatives et ateliers locaux, avec plus de 15 000 participants, selon l'ONG.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live