"Camille Daridan, le plus fort" : l'hommage de Franck Garain au champion mornalien

cyclisme
Franck Garain publie un nouvel ouvrage lié à l'actualité du cyclisme aux éditions Nèg Mawon. Un livre consacré au cycliste Camille Daridan, et ses compagnons de route. L'auteur évoque la période héroïque du cyclisme et de la transformation du pays.

L'incontournable place de la Victoire a été le point de départ de la belle histoire du cyclisme. Pointe-à-Pitre étant à la base de l'explosion de la bicyclette et de sa transformation de moyen de transport à la pratique sportive et l'apparition des premiers forçats de la route. 

C'est de cette histoire que part la grande partie des classiques du cyclisme guadeloupéen. 

A travers l'épopée de Camille Daridan, Franck Garain, l'auteur, raconte avec brio une longue page de l'histoire récente de l'archipel. Il y apporte des éléments qui permettent de mieux comprendre l'évolution de la société guadeloupéenne, à travers le cyclisme sportif. 

Camille Daridan a fait la pluie et le beau temps sur des routes qui existaient à peine. Il a remporté à deux reprises le Tour cycliste de la Guadeloupe, en 1951 et 1952.

Si ses muscles n'avaient pas de limite, dans l'expression de la force, l'homme était peu loquace. Il s'exprimait au sein du peloton.