Campagne sucrière : fin de récolte repoussée au 29 juin en Grande-Terre

agriculture
Coupe canne Grande-Terre
La fin de la récolte cannière en Grande-Terre est repoussée au 29 juin. ©J. Champion
La fin de la récolte cannière, pour la campagne sucrière 2020, est repoussée de 24 heures en Grande-Terre. Gardel fermera donc sa balance lundi 29 juin. En Basse-Terre, la coupe s’est achevée samedi.
Les planteurs de la Grande-Terre disposent d’une journée supplémentaire pour récolter les dernières parcelles de canne, dans le cadre de la campagne sucrière 2020. La fermeture de la balance de Gardel était programmée initialement pour ce dimanche 28 juin à 18h, selon la date décidée par les acteurs de la filière, réunis le 19 juin en Comité de liaison. 
Mais les producteurs de Grande-Terre avaient fait savoir ces derniers jours que ce délai serait sans doute trop court, compte tenu du « reste à couper ». Cette crainte s’est confirmée ce jour, d’où la décision de reporter de 24 heures la fin des livraisons. La balance située à la sucrerie du Moule va donc restée ouverte jusqu’à lundi, le 29 juin, à 18h.
 

Récolte terminée en Basse-Terre

Dans le bassin de la Basse-Terre, la coupe de la canne est terminée. La balance du centre de transfert de Béron à Sainte-Rose a été fermée comme prévu samedi 27 juin à 18h. S’en est suivi, jusque tard dans la nuit, le traditionnel défilé des « titans », ces imposants poids lourds qui transportent la canne de la Basse-Terre entre Béron et l’usine Gardel au Moule. 
Au total, pour l’ensemble de la Guadeloupe dite continentale, environ 420 000 tonnes de cannes seulement étaient attendues cette année. A la date du jeudi 26 juin, 395 000 tonnes avaient été broyées, soit 95% du volume annoncé. Le taux de richesse saccharine moyen, cumulé depuis le début de la campagne, lancée le 27 février, s’élevait à 8’75 (7,12 en Basse-Terre ; 9,25 en centre et sud Grande-Terre et 9,87 en nord Grande-Terre). 
Rappelons qu’à Marie-Galante, la récolte, qui a démarré le 27 avril seulement (avec plus de six semaines de retard), devrait se poursuivre jusqu’à la 3ème semaine de juillet environ. Environ 77 000 tonnes doivent être traitées cette année par la sucrerie de Grand’Anse, selon les prévisions. La date de fin de campagne n’a pas encore été arrêtée…