publicité

Le captage d’eau de Gourbeyre est un captage…illégal

Une illégalité sur le plan administratif. Il n’a apparemment reçu ni autorisation, ni inspection, ni contrôle. Une prise d’eau réglementairement clandestine et donc sanitairement dangereuse. Une enquête préliminaire est ouverte. Un nouveau coup de tonnerre sur la CAGSC.
 

© GOOGLEMAPS
© GOOGLEMAPS
  • R. Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
le captage d’eau qui alimente la commune de Gourbeyre est un captage clandestin. Cette usine de prélèvement n’a jamais reçu aucune autorisation et donc l’eau prélevée n’a jamais été contrôlée, pas plus que les terrains alentour. Une double infraction pénale, qui a poussé le procureur de la république de Basse-Terre a ouvrir une 2ème enquête préliminaire dans le dossier de la pollution de l’eau au chlordéconne, affaire dont il s’était auto-saisi suite à nos précédentes révélations.
2 enquêtes donc, l’une pour comprendre comment et pourquoi l’eau a été contaminée, et pourquoi la population n’a pas été informée et protégée en temps et en heure. Et une autre donc, pour établir comment ce captage a pu être opéré sans la moindre autorisation administrative ni le moindre contrôle du ministère de la santé et de celui de l’environnement.

Ronan Ponnet Guadeloupe La 1ère

Un scandale de plus qui risque de fragiliser encore d’avantage la Communauté d'Agglomérations Grand Sud Caraïbe et sa présidente, dans le collimateur de ses administrés mais aussi, désormais, de la justice, dans ce dossier de l’eau.

Samuel Filniez, procureur de la république de Basse-Terre





 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play