Les captages des rivières protégés des pollutions

eau potable
captage des rivières
Tous les captages, destinés à l’eau du robinet, sont situés en amont des rivières polluées par les pesticides, assure l’ARS. Et des contrôles sont effectués sur l’eau brute et en sortie des usines de traitement
L'ARS réagit à la publication des relevés 2016 de l’Office de l’eau, sur l’état chimique de cette ressource en eau en Guadeloupe. Des relevés qui soulignent que la plupart des rivières du sud Basse-Terre contiennent toujours des pesticides, à des taux parfois très élevés, et pour des siècles s’agissant des organochlorés comme le chlordécone.
Les taux sont alarmants. Résultat aujourd'hui, l'acquaculture a quasiment disparu en Guadeloupe.
©guadeloupe
L'analyse de Soazig Lemoine, chercheur en écotoxicologie.
©guadeloupe
Mais l’Agence régionale de santé affirme que l’eau que nous consommons, elle, est bien potable. La pollution des eaux de rivières n’atteint pas les robinets selon elle.

Didier Roux, responsable du service santé environnement à l’ARS de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy