guadeloupe
info locale

Une cartographie des sols contaminés par la chlordécone désormais disponible

santé
Carte chlordécone Guadeloupe
Une cartographie des sols de l'archipel guadeloupéen contaminés par la chlordécone, a été mise en ligne ce jeudi (26 avril) par les services de la Préfecture. Une carte accessible à la population. 
La préfecture a publié la carte de la contamination des sols par la chlordécone qui compile l’ensemble des résultats des analyses de sols réalisés par les services de l’État, de la chambre d’agriculture, de l’IREPS (Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé) via le programme JAFA (Programme des jardins familiaux) et de l’INRA, l'Institut national de la recherche agronomique, de 2001 à 2017. Des résultats d'analyses qui sont désormais à la disposition du public. 

Plus de 5 000 échantillons analysés

Au total, ce sont les résultats de 5 033 analyses de sol, couvrant une superficie de 3 136 hectares, qui sont représentés sur la carte. Parmi ceux-ci, 1 899 hectares sont inclus dans les zones où, du fait de leur historique de culture bananière, la contamination par la chlordécone est probable (14 170 hectares au total, dont environ 7000 ont encore aujourd’hui un usage agricole), selon la Préfecture.


Des cultures distinctes en fonction des zones contaminées

Pour chaque classe de contamination, sont précisées les productions agricoles qui sont possibles sur les parcelles analysées. De nombreuses productions agricoles peuvent en effet être conduites sans danger sur des terrains contaminés. D’autres nécessitent par contre une absence ou une faible présence de chlordécone.
Ces éléments sont rappelés en légende de chacune des cartes afin que l’information apportée par les analyses soit utile aux agriculteurs guadeloupéens, engagés dans la volonté de produire des denrées saines.

Par exemple, à Anse-Bertrand, les zones analysées (en vert sur la carte) permettent de pratiquer l'élevage, la culture de racines, fruits, légumes et féculents. 
Carte chlordécone Anse-Bertrand
Par contre, à Trois-Rivières, de nombreuses zones analysées sont oranges. Cela signifie que l'élevage et la culture de racines sont à proscrire sur ces terres, ainsi que la culture de certains fruits et légumes comme la pastèque, le melon, le concombre ou la laitue.  
Carte chlordécone 3 Rivières


Une carte accessible à tous

Cette carte est accessible sous la forme de cartes communales, sur le site de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt. Elle est aussi représentée sous la forme d’une cartographie dynamique sur Karugeo, le site d’informations géographiques de la Guadeloupe : 
Une actualisation de cette carte est d’ores et déjà prévue afin d’ajouter les dernières analyses de sols réalisées, d’une part, par le programme JAFA (2016 et 2017) et, d’autre part, par le BRGM, ces dernières données étant actuellement en cours de traitement. Elle fera ensuite l’objet d’une mise à jour annuelle.

Publicité